LES CHAÎNES DE L'ALIÉNATION

Les chaînes dont nous allons vous parler ne font, depuis bien longtemps, plus de bruit. Derrière les torrents d’injustice du système capitaliste, seuls les sanglots incessants et le sang des victimes s’entrechoquent en silence.

Alors comment lutter me direz-vous, contre les remparts d’une telle prison, quand cette autre prison qui sévit en nous, semble désespérément intouchable. 

L'aliénation est le seul obstacle

Mais si vous lisez ces lignes aujourd’hui, c’est que vous n’avez pas baissé les bras. Vous, comme bien d’autres soeurs et frères, cherchez à briser les chaînes de l’aliénation.

CETTE PRISON DANS LA PRISON

L’aliénation blanche est le système carcéral à ciel ouvert, le plus performant qui existe sur terre. Les lois de l’oppresseur se chargent de brider physiquement la victime, tandis que l’aliénation s’occupe de son confinement mentale et spirituelle.
Ainsi l’aliéné n’a nul besoin de bracelet électronique, ni d’agent de probation ou de tracer en tout genre. Pour l’obliger à rester dans les limites du conditionnement que lui impose le système d’oppression au quotidien.

Contrairement au système esclavagiste où maître, contremaître, surveillants et patrouilleurs, accompagnés de leurs chiens mangeurs de Nègres, devaient être constamment sur leurs gardes.

L'homme Noir est en conditionnel

Flic, gendarme, Geôlier, taulard, politicien, fonctionnaire…, l’aliénation, permet à sa victime d’incarner le rôles de son choix. L’aliénation, cette prison dans la prison, permet presque à la victime de fonctionner en toute autonomie. C’est-à-dire qu’en plus d’assujettir ses victimes, l’aliénation est conçue pour que l’aliéné soit le plus autonome possible.

UN FILTRE À NIVEAUX MULTIPLES

L’aliénation ne cherche pas à nous ôter toutes capacités d’interaction avec nous-même, les nôtres et le monde qui nous entoure. Son rôle n’est pas de réduire drastiquement l’autonomie de sa victime. Elle agit plutôt comme un filtre à niveaux multiples, capable d’infléchir notre jugement, là où les intérêts de son commanditaire ne peuvent être remis en question. Ce milieu carcéral est le plus sophistiqué qui soit, étant qu’il agit de l’intérieur. Combien même en décelez-vous certains symptômes, votre conscience n’est pas armée pour la désamorcer. À telle enseigne que ce corps étranger continue à asservir chaque nouvelle génération.

DICHOTOMIE IDENTITAIRE

La femme et l’homme Noires souffrent de dichotomie identitaire. Où l’aliénation blanche tient le rôle de chef d’orchestre de son identité éclatée. D’où ce syndrome du paradoxe Noir qu’ils vont développer au fil des générations et des siècles. Il va se stigmatiser pour former cette structure mentale dense et pratiquement impénétrable que cultive si pieusement le créole. Et qui nous maintient ainsi désarmés tant psychologiquement que spirituellement. Ce qui explique que nous ne sommes jamais en capacité de mener à son terme, cette bataille contre l’ennemi de toujours. Cette instabilité mentale récurrente, vascillant entre nègre des champs et nègre de maison, finit soit par nous rendre docile, sinon corruptible.

Ces deux composantes culturelles qui symbolisent le créole ne s’emboitent pas. Comme le feraient les pièces d’un puzzle, de peuples issus de cultures similaires, pour former un tout harmonieux. Au contraire, ces pièces appartiennent à deux paradigmes, deux moules que tout oppose, sans compromission aucune. C’est cette greffe impossible que tente en vain d’apprivoiser le créole. Il est comme en équilibre sur un pont dont les extrémités, passé et future, ont été arrachées de son histoire. Depuis qu’il a cesser de produire des civilisations,  corps et âme, sa vie entière est au service d’un autre.

Paradoxe

À PERPÉTUITÉ

Les mots

L’aliénation agit sur notre psychologie, configurant de l’intérieur notre structure mentale, sans que nous ne puissions jamais parvenir à la localiser. Comme le serait un prisonnier incarcéré avec ses chaînes, ses barreaux, ses récréations, sa chambre exiguës et tous les accessoires qui s’y rapportent.

Cette peine au demeurant physique qui se veut à perpétuité, s’exprime mentalement et spirituellement sur sa victime. Du coup, le maton n’est plus constamment sur votre dos, surveillant vos moindres faits et gestes. Cette surveillance est plus discrète, plus insidieuse et diffuse. Et tandis que les lois de la république promettent l’égalité pour tous les citoyens, pour certains elles font office de filets anti débordement.

Ainsi, les manifestations de la victime, devant les injustices culturelles et le racisme institutionnel de l’oppresseur, sont jugulé par la victime elle-même, devenue avec les temps, son propre geôlier, mettant inlassablement en scène les conditions de sa propre incarcération.

CAHIER DES CHARGES

Les chaînes de l’Aliénation procède donc, d’un cahier des charges très précis. Elle sert à manipuler certains aspects très spécifiques de l’équation culturelle et identitaires de sa victime. Un peu comme apporter des modifications à une pièce complexes, afin de limiter, d’étendre ou de détourner son fonctionnement d’origine. Très vite, l’esclavagiste s’est rendu compte, que contraindre par la force physique, n’améliorait pas la productivité.

Aussi pour maintenir son modèle d’exploitation économique sur les rails, il lui fallait trouver un moyen plus efficace. Afin de tirer toujours plus de ses esclaves avec des moyens moindres.

Comment tuer l'aliénation ?

AU BORD DU PRÉCIPICE

Toute création de l’homme est souvent imparfaite au départ, mais l’usage, le temps et l’expérience contribuent à son évolution. Aussi, il faut avoir une compréhension plus fine et détachée de l’évolution de l’histoire de l’homme et des chocs culturels occasionnés. L’irrationnelle n’a pas sa place pour qui veut percer les secrets de l’aliénation, car il s’y laisserait fourvoyer. Car nul n’est à l’abri de tenir le rôle de l’autre qui tient de la même espèce que nous. Aussi se battre contre l’autre ne mène strictement à rien, quand il suffit de lui ôter l’idée qui le corrompt. D’un côté comme de l’autre, il en est que vous ne changerez jamais. Car ainsi est leur niveau de vibrations qui définissent leurs limites et leurs remparts. Aidez celles et ceux qui sont à votre portée, non ceux qui sont au bord du gouffre, car ils chercheront à vous y précipiter.

Kem Fari
Maître Forgeron

© Tous droits réservés. Toute reproduction de cet article, même partielle, est interdite sans l’autorisation de C.A.B Pharmatech.

Que pensez-vous de cet article ?
Le thème abordé est-il pertinent ?
Son contenu vous a t-il parut choquant ?

Laisser un commentaire

ultricies Phasellus luctus justo Curabitur tristique libero. elementum risus porta.
0 Partages
Enregistrer
Partagez
Tweetez