« NOUS DEVONS TUER L’IDÉE QU’UNE RACE D’HOMME EST SUPÉRIEURE À UNE AUTRE »
Steve BIKO

ET SI L'ASSASSINAT DE STEVE BIKO AVAIT ÉTÉ PRÉMÉDITÉ ?

Et si l’assassinat de Steve BIKO avait été prémédité ?
Afin qu’il ne puisse jamais nous révéler comment définitivement, briser les remparts de notre aliénation.

Et si le moyen d’anéantir cette idéologie raciste qui sévit parmi notre espèce, depuis trop de siècles, EXISTAIT ?

GESTATION

C’est au détour de maintes interrogations, et cette certitude que débutait pour moi ce qui allait devenir l’aventure d’une vie. Celle où l’histoire de quelques femmes et de quelques hommes, se confond avec celle de tout un peuple. Est-ce une passion ou une vocation qui nous pousse vers telle ou telle voie ? Ou simplement ce qui nous fait sonner vrai ? je ne saurais trop vous dire. Seulement que les débuts furent chaotiques. Dans cette quête incessante où vous et moi, tentons de donner sens à notre existence. Et quoique la fin vient en temps et en heure. J’ai bien conscience que certains choix de vie nous exposent, nous et nos proches, plus que de raison. Aussi, bon gré malgré, lier son destin à son peuple, n’est pas une décision à prendre à la légère. Même si avec le temps, cela finit par devenir une évidence qui s’imposer tout naturellement.

LE DEVOIR DE TRANSMETTRE

Devoir de transmission

Car comme tout un chacun, nous développons avec l’intelligence qui nous est donnée, des facultés qui nous permettent d’explorer certains plans de consciences, inaccessibles à d’autres. Alors peu importe les contrées que notre conscience nous donne à escalader. Et les tâches en chemin, qu’elle nous exhorte à accomplir. Le devoir de transmettre est une des clés de voûte de l’évolution de l’espèce humaine. C’est à la transmission que nous devons tous, nôtre survie.

Aussi, dès lors l’UNIVERS nous apparaît-il comme cette extraordinaire énigme. Énigme, où chacun, lors de ses courts passages à travers ses nombreuses enveloppes charnelles, doit résoudre un bout d’équation.

LE CRI DE LA LIBERTÉ

La toute première fois que j’ai regardé le film de Richard Attenborough; le « Cri de la liberté » où Denzel Washington interprète, avec brio, le rôle de Steve BIKO, ce fut pour moi comme une révélation. Cette petite phrase qu’il prononça, lors d’un de ses discours; « NOUS DEVONS TUER L’IDÉE QU’UNE RACE D’HOMMES EST SUPÉRIEURE À UNE AUTRE », est devenue en quelque sorte mon bout d’équation. Cette phrase de l’honorable STEVE BIKO, a pris en moi la forme d’une énigme qui m’a poussée à tant de réflexions, pour tenter d’y apporter quelques éléments de réponses.

Le cri de la liberté

TUER L'IDÉE

Alors comment tuer cette idée si tenace et si profondément incrustée dans la conscience collective de l’humanité;
QU’UNE RACE D’HOMMES EST SUPÉRIEURE À UNE AUTRE.

Et contrairement à ce que vous pourriez penser, ni – RACE – ni – SUPÉRIEURE – ne sont les mots clés de cette phrase. C’est bel et bien le mot – IDÉE – qui y tient le rôle principal. En effet, « LES IDÉES » forment les petites briques à partir desquelles nous échafaudons toutes nos pensées. Ces mêmes pensées, qui conditionnent consciemment ou inconsciemment, les moindres interstices de notre quotidien.
Aussi, dans un premier temps, nous allons nous intéresser à cette petite brique. Car loin d’être anodine, elle participe à la construction de cette forme d’organisation (économique, sociale, religieuse et somme toute idéologique) nommée SYSTÈME. Mais aussi, à la façon qu’elle a d’influencer la perception que nous avons de nous-mêmes et du monde qui nous entoure.

L'IGNORANCE

Alors, avant de nous introduire dans la forge de notre esprit, là où sont maintenues scellées, sous bonne garde, les fondations de notre structure mentale, nous allons mener une petite réflexion, sur l’ignorance, notre ignorance. Et nous demander à qui profite t-elle ?

Kem Fari
Maître Forgeron

Et si l’assassinat de Steve Biko version audio, durée 4:01

© Tous droits réservés. Toute reproduction de cet article, même partielle, est interdite sans l’autorisation de C.A.B Pharmatech.

Que pensez-vous de cet article ?
Le thème abordé est-il pertinent ?
Son contenu vous a t-il parut choquant ?

Laisser un commentaire

sem, Donec venenatis odio fringilla mi, ut sed libero mattis risus
0 Partages
Enregistrer
Partagez
Tweetez